L’identification aux croyances limitantes

Aucun commentaire

Nos pensées ne sont pas forcément les nôtres mais des programmes en action auxquels nous adhérons. Parce que nous croyons en eux, ils se renforcent et leur énergie devient une part de soi qui ôte la capacité d’aimer, de s’aimer, de s’accepter et d’avancer librement. Beaucoup se jugent et croient qu’ils ne sont pas assez bien, pas assez intelligents, se sentent inférieurs aux autres, ne peuvent pas vivre dans l’abondance ou la réussite. Le formatage de l’esprit a programmé en soi, la ou les croyances qui influencent le chemin et limitent la progression. C’est pourquoi, il est important d’accueillir leur influence sur la voie de notre évolution intérieure.

Toute croyance devient un programme sans cesse renouvelé puisqu’il est engrammé dans l’esprit humain. Il est une limite, un obstacle à notre bien-être et à l’ouverture du Coeur. L’individu se perçoit et perçoit la vie sous l’œil des programmes élaborés par le mental.  Parce que l’être humain croît en eux, ils les renforcent et leur énergie devient une part de soi-même qui ôte toute capacité à avancer librement dans sa vie.

  • Je ne réussirai pas à mes examens
  • Je suis trop nul(le)
  • Je n’y arriverai jamais
  • Je ne peux pas changer de travail
  • Je vais manquer d’argent
  • Je n’ai pas le droit de partir
  • Je ne serai jamais aimé(e)
  • Je ne serai jamais heureux(se)
  • Ma vie est ainsi faite, je ne peux pas la changer

Nous créons ce que nous croyons. Nous ne pouvons pas le voir mais nos croyances sont pourtant là, présentes dans notre quotidien et elles dirigent notre vie parce que nous les validons.

Toutes nos croyances sont des obstacles à notre évolution. On ne comprend pas toujours pourquoi on est bloqué, pourquoi il n’y a pas de fluidité dans notre vie. Or, observer ses pensées permet de les identifier, de les conscientiser et d’accueillir l’emprise énergétique qu’elles ont sur soi. La conscience de ce qui est, libère leur cadrillage, car elles sont mises au jour, la lumière de la conscience éclairant cette vérité. Elles deviennent alors de plus en plus évidentes, de plus en plus éclairées pour pouvoir être transformées.

Pour cela, toute forme-pensée délimitante est à considérer pour être lâchée. Car nous ne sommes pas ce que nous croyons. Dès que la croyance est mise en évidence, elle est désamorcée. Puis en formulant une nouvelle pensée non limitante, on crée dans le moment ce que l’on souhaite. Se produit alors un retour à soi dans un dessein libre et pur, et progressivement une nouvelle vision de soi voit le jour, sans limite et sans condition.

En étant sincère dans ce processus, c’est-à-dire en s’autorisant à entrer dans cette transformation avec volonté, mais aussi présence à soi et foi, on se libère du joug des croyances engrammées dans notre esprit en se laissant porter par l’énergie du Coeur.

Carole Mirena
Source : aucoeurdelunicite.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Inscrivez-vous dès maintenant à ma newsletter pour recevoir plus de nouvelles

Menu