Jupitair – Saturne en Verseau

par Patrick Giani

Cela fait plusieurs mois que j’évoque la conjonction Jupiter Saturne en Verseau dans mes articles, les podcasts et les conférences, aussi me devais-je d’écrire un article sur ce sujet, même si nous sommes à plus de deux mois de leur entrée dans ce signe.
Ce qui me pousse à le faire, c’est aussi le besoin d’espérance que je ressens dans mon entourage, l’atmosphère actuelle étant plutôt à la tristesse et au désespoir. Malgré tous les posts et les vidéos qui circulent et qui vont à contresens de l’information officielle sur le virus Covid 19, force est de constater qu’une grande majorité de gens croit en l’arrivée imminente d’une seconde vague. Il faut dire que, à l’heure où j’écris ces lignes, l’augmentation des cas de contamination et d’admissions en réanimation ne cesse d’augmenter depuis une dizaine de jours. En France oui, et dans d’autres pays aussi, mais que penser des pays scandinaves qui ont évité le confinement, où le port du masque n’est pas obligatoire, qui présentent très peu de nouveaux cas et presque aucun décès? Est-ce le hasard? Je pense qu’il nous faut méditer sur l’adage « Tout ce à quoi l’on résiste persiste et tout ce que l’on embrasse s’efface » (Carl Jung).

Alors, faut-il craindre cette fameuse seconde vague ? Pour mémoire, je rappelle que la propagation en Europe de cette épidémie correspond astrologiquement à la conjonction Saturne-Pluton en Capricorne du 10 janvier 2020, qui était assortie d’une éclipse :

La brusque accélération de l’épidémie dans le monde s’est ensuite passée sous la conjonction Jupiter-Pluton, de mars à juin, Jupiter faisant effet d’amplificateur et touchant les USA, le Brésil et l’Inde. Puis une accalmie a eu lieu durant l’été, laissant espérer la fin de la pandémie puis depuis la mi-septembre, nous assistons à une lente, mais notable reprise. Ce qui a incité les autorités à imposer de nouvelles mesures de protection, comme le port du masque et la fermeture de certains établissements tels les bars et les restaurants de certaines villes. Cela correspond à la dernière conjonction Saturne-Pluton actuelle, mais qui n’est pas exacte puisque Saturne s’éloigne de Pluton dès la fin du mois d’octobre. Toutefois, la conjonction Jupiter-Pluton du printemps se reproduit une dernière fois le 13 novembre :

 

Nous pouvons donc affirmer que, à la mi-novembre, il faut s’attendre à une augmentation de l’épidémie dans le monde puisque la conjonction est exacte et qu’elle est, pendant quelques jours, en aspects dissonants à Vénus en Balance. Toutefois,  elle n’est plus en carré à Mars rétrograde en Bélier et en aspect harmonique au Soleil Scorpion, ce qui la minimise. Le carré à Lune-Vénus laisse penser que ce sont les femmes et le milieu artistique qui risquent d’en pâtir. On peut donc s’attendre à une ultime prolongation de l’épidémie, ou accompagnée d’une épidémie de grippe, suivie quelques jours après d’une brusque chute dans les statistiques puisque Jupiter sera fin novembre conjoint à Saturne, s’éloignant de Pluton et s’apprêtant à ouvrir ensemble la porte du Verseau…

C’est ainsi que nous parviendrons à la période de Noël, où les deux géantes du système solaire seront conjointes au degré près, début Verseau. Ce qui est exceptionnel puisque, en remontant dans le temps avec les Éphémérides, je n’ai pas trouvé une seule conjonction Jupiter Saturne en Verseau sur ce premier degré du signe. Ce que l’on peut dire, c’est que nous allons vivre un changement radical et rapide d’énergies et de paradigmes. De la lenteur, la froideur et la rigueur de la TERRE du Capricorne, nous allons passer à l’AIR du Verseau, si empreint des valeurs de liberté, de solidarité et de fraternité, que nous aurons l’impression de changer de monde ! Et pour certains, cela ne sera pas seulement une impression, mais une réalité. 😉
Pour vous faire une idée, pensez à ce que vous avez ressenti pendant le confinement, le 23 mars dernier, qui correspond à la première incursion de Saturne dans le Verseau. Les gens s’entraidaient à travers les réseaux sociaux, chacun innovait à sa manière et beaucoup redécouvraient la Nature, le silence, le repos et le recul qui s’imposait alors.  Il y avait déjà cette sensation de liberté qui flottait dans l’air et l’optimisme revenait, malgré le confinement. Lorsque Jupiter accompagnera Saturne fin décembre dans son retour en Verseau, il va donc amplifier cet enthousiasme et ce besoin de LIBERTÉ.

Sur cette carte du ciel dressée pour le 22 décembre 2020, nous pouvons voir la réunion des deux géantes au premier degré du Verseau, le jour du solstice d’hiver qui annonce symboliquement « le retour de la Lumière ».  Et je parierai volontiers que, à cette date, les masques ne seront plus obligatoires. Nous pourrons enfin serrer nos proches dans nos bras, leur sourire et leur offrir nos cadeaux de Noël avec l’esprit en paix et la Joie au cœur.
Certes, ce ne sera pas le cas de tout le monde, les traumatismes seront encore perceptibles, la peur n’aura pas encore totalement disparu des esprits, mais la LIBÉRATION des âmes sera commencée. Est-ce un hasard si cette configuration exceptionnelle tombe à quelques jours de la Fête de la Nativité? Lorsque nous constatons que cette conjonction Jupiter-Saturne se trouve également sur la carte du ciel de Jésus-Christ, nous comprenons pourquoi :

Dans son thème, que j’ai analysé dans un article de 2011 après dix années de recherche, on distingue clairement la conjonction Jupiter-Saturne dans le signe des Poissons. À chaque fois que je regarde cette carte du ciel, je me dis : quelle belle âme, pour s’incarner avec cette conjonction des deux géantes et ce magnifique Triangle en signe d’EAU, traversée par cette croix symbolique qui a présidé à son Ascension, il y a plus de deux mille ans…
Est-ce un hasard si cette même conjonction se retrouve également dans le thème natal du Bouddha Gautama? Cette grande âme est née pendant la Pleine Lune du 12 April 563 av. J.-C. (-562) du calendrier julien à Lumbini Maya DeviTemple, NÉPAL, selon la date de « longue chronologie corrigée » pour la naissance de Siddhartha. On peut donc voir dans son thème la conjonction Jupiter-Saturne dans le signe du Bélier très proche de son Soleil natal, ce qui confirmerait qu’il vienne d’une lignée royale.

Est-ce à toujours un hasard si cette même conjonction se retrouve également dans le thème natal de Mahomet (Mohammed) ? Né le 20 avril 571 du calendrier julien à La Mecque, le prophète avait dans son ciel de naissance la conjonction Jupiter-Saturne dans le signe du Scorpion, formant avec Mars et Pluton un Grand Triangle en signe d’EAU. On notera que son Soleil est en opposition à ladite conjonction et en carré à Uranus, mettant l’accent sur sa difficulté à transmettre son enseignement de son vivant.

Même si les sources et l’exactitude de ces naissances sont sujettes à de nombreuses discussions, il semblerait donc que la conjonction Jupiter-Saturne joue un rôle important dans la destinée des chefs spirituels. Et cela se comprend fort bien puisque les deux géantes représentent à la fois la puissance et l’autorité. La plupart des natifs ayant cette conjonction dans leur thème ont un charisme particulier et une destinée hors du commun (lorsque le reste du thème n’est pas dissonant, bien entendu). La dernière fois que cette conjonction a eu lieu au début du Verseau, c’était en 1961, mais Saturne était encore en Capricorne lorsque Jupiter rentrait en Verseau. Si vous êtes né(e) sous cette conjonction, la période des fêtes devrait être particulièrement marquante pour vous, en cette fin d’année 2020.

En conclusion, nous voici à la veille d’un grand changement et il est important de s’y préparer, en notre âme et conscience. Si cette pandémie dure autant, c’est certainement parce que la période de Transition nécessite de la part des êtres humains de lâcher prise avec le passé, de se remettre profondément en question et d’accueillir ce que la Vie nous propose de vivre. Cette période de PURIFICATION de Pluton, même si elle est douloureuse, est nécessaire. Car il en va de l’avenir de nos enfants et de nos petits enfants, il en va de l’avenir de l’humanité.
Plus nous lâcherons les prétentions et les exigences de l’ego, plus nous élèverons notre conscience et nous nous alignerons avec les besoins de notre âme. Et celle-ci sait très bien ce dont nous avons besoin : de liberté, de joie et surtout d’Amour.

Que la Lumière et l’Amour guident chacun de vos pas.

Source: https://www.jupitair.org/jupiter-saturne-en-verseau/

 

Vous avez besoin d’en savoir plus ?

Faites un tour sur le site et prenez le temps de me découvrir

Messages récents

Vous souhaitez prendre le temps de découvrir mes livres ?

Inscrivez-vous dès maintenant à ma newsletter pour recevoir plus de nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Projet réalisé en 2017
Sur le chemin de l’Amour inconditionnel
Menu