Le respect de soi

mirena mahajana

 

L’homme n’est pas libre d’être lui-même dès lors qu’il ne reconnait pas ses propres valeurs. Et s’il ne se reconnait pas ainsi, il ne se respecte pas et ne peut de ce fait respecter les autres.  Pourtant ces valeurs sont celles qui peuvent installer la paix dans le monde et éviter les guerres.

Mais alors, comment faire pour installer la paix dans le monde si les êtres humains ne se respectent pas eux-mêmes et ne respectent pas les autres ? Comment pouvons-nous détruire l’élan des autres êtres en essayant de les diminuer, de les déstabiliser, en établissant toutes sortes de différences … ? Le racisme et la discrimination naissent de ce non-respect entre les êtres humains et de la séparation entre eux.

Nous désirons avancer ensemble mais il y a encore beaucoup trop de freins qui limitent notre avancée. L’Unité n’est pas laisser derrière ceux qui souffrent. Elle n’est pas non plus vouloir être le premier. L’Unité ne donne raison ou tort à personne. Elle est le contraire de cela. L’Unité est la force divine qui rassemble, qui comprend, qui respecte, qui aime. C’est en nous entraidant que nous pourrons établir un pont vers la lumière et la paix. C’est en respectant chaque être humain, la Terre et l’Univers que nous donnerons l’élan à la reconstruction d’un nouveau monde sur des bases solides. C’est en ne séparant personne que chacun pourra évoluer librement et transmettre ces énergies de liberté dans le monde.

Chaque être doit se respecter pour étendre le respect afin que la paix puisse s’installer. Une goutte d’eau dans un océan, me direz-vous… Mais ceci est une base fondamentale de la Vie ! Une base forte et résistante qui pourra porter l’humanité, qui ne fléchira pas au moindre vent, à la moindre tempête.

La Terre et l’humanité sont notre reflet. Nous avons établi ce qui est ! Et nous pouvons inverser le processus destructeur que nous avons installé. Les révoltes, la violence, les tueries, les guerres sont le reflet de nos mémoires et de ce que nous émettons à chaque instant. Le bon comme le moins bon, sont issus de nous et nous générons cela par qui nous sommes.

Si chacun d’entre nous parvient à voir plus loin que sa propre personne et respecte sans condition les autres êtres humains, s’il lui ouvre son cœur au lieu de le lui fermer, alors la paix pourra renaitre dans nos cœurs et la violence s’éteindra.

La peur de ne pas être reconnu par les autres provient du manque de reconnaissance en notre propre valeur. La peur de ne pas être pardonné pour ses actes, nous amènent à nous perdre dans les émotions et dans la violence. Ceci est notre ressemblance et elle est déversée sur les autres. Si l’être humain arrive à se respecter, il arrive alors à se pardonner et il respecte ainsi les autres.

Chaque évènement de notre monde est créé par nos intentions, nos émotions, nos croyances. Il est notre reflet. Le respect de soi entraine l’amour de soi et permet à la puissance de l’amour de rayonner pour toucher les autres cœurs. Tout est reflet et relation! Tout est nous et nous sommes ce tout que nous engendrons par qui nous sommes.

La paix viendra des graines de respect que nous sèmeront par le vent divin qui souffle dans nos cœurs. Par la reconnaissance lumineuse de chaque être humain également. A chacun d’en prendre conscience afin d’étendre ce mouvement auprès de l’humanité et dans le cœur de chaque être vivant. Nous sommes tous égaux quoique j’en pense, quoique vous en pensiez !

Mirena
Source :  https://aucoeurdelunicite.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Inscrivez-vous dès maintenant à ma newsletter pour recevoir plus de nouvelles

Menu