Dans les églises et les temples

mirena mahajana

« Dans les églises et les temples on a coutume d’allumer des cierges, de faire brûler de l’encens. Pourquoi ? Parce que la bougie et l’encens qui brûlent sont le symbole du sacrifice, c’est-à-dire la transformation d’une matière brute en une matière plus subtile : lumière, parfum. Cette lumière, ce parfum qui accompagnent les prières des fidèles montant vers le Seigneur, représentent ce qu’ils doivent brûler en eux-mêmes pour être entendus. Aucun des actes que l’homme accomplit dans sa vie n’est le fait du hasard ; même ceux qui paraissent insignifiants contiennent un sens profond. Alors, chaque fois que vous allumez une bougie ou un feu, vous devez être saisi par la profondeur de ce phénomène qu’est le sacrifice, et penser que pour avoir accès aux plans supérieurs de l’âme et de l’esprit, il faut toujours brûler quelque chose en soi. Il y a tellement de choses accumulées à l’intérieur de nous et que nous pouvons brûler ! Toutes les impuretés, toutes les tendances égoïstes, passionnelles, voilà la matière que nous devons brûler pour produire une lumière qui ne nous quittera jamais. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Source :  https://aucoeurdelunicite.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Inscrivez-vous dès maintenant à ma newsletter pour recevoir plus de nouvelles

Menu